Les déterminants des troubles du sommeil dans le rhumatisme psoriasique: étude observationnelle portant sur 696 patients de 14 pays

Translated title of the contribution: Determinants of sleep impairment in psoriatic arthritis: An observational study with 696 patients from 14 countries

Penélope Esther Palominos*, Laura Coates, Charles Lubianca Kohem, Ana-Maria Orbai, Josef Smolen, Maarten de Wit, Uta Kiltz, Ying-Ying Leung, Juan D. Cañete, Rossana Scrivo, Andra Balanescu, Emmanuelle Dernis, Sandra Meisalu, Martin Soubrier, Sibel Zehra Aydin, Inna Gaydukova, Umut Kalyoncu, Laure Gossec

*Corresponding author for this work

Research output: Contribution to journalArticleProfessional

Abstract

Objectif: La qualité du sommeil est diminuée chez les patients atteints de rhumatisme psoriasique (RPso) et près de 40 % des patients souffrant de RPso considèrent les troubles du sommeil comme un problème prioritaire. Ce travail analyse les déterminants des troubles du sommeil chez les patients souffrant de RPso. Méthodes: Il s'agissait d'une analyse transversale d'une étude observationnelle (ReFlap, NCT03119805) menée dans 14 pays sur des patients adultes ayant un RPso diagnostiqué depuis ≥ 2 ans. Le sommeil a fait l'objet d'une auto-évaluation au moyen de l’échelle numérique (0–10) « sommeil » du questionnaire Psoriatic Arthritis Impact of Disease (PSAID-12). Les troubles du sommeil ont été définis par une EN ≥ 4. Les variables démographiques et cliniques associées aux troubles du sommeil ont été évaluées par analyse univariée et par régression de Poisson afin d'estimer le rapport de prévalence (RP) [intervalle de confiance à 95 %]. Résultats: Au total, 396 patients ont été analysés: âge moyen 51,9 ± 12,6 ans, 51 % de femmes, 59,7 % sous biothérapie, 53,3 % ayant un psoriasis couvrant 1–5 % de la surface corporelle; 23,7 % en rémission et 36,9 % avec un faible niveau d'activité selon le score Disease Activity in Psoriatic Arthritis (DAPSA). Le score médian (25 e/75 e centiles) de la qualité du sommeil auto-rapportée était de 2 (0–6), 157 patients (39,6 %) présentaient des troubles du sommeil. Dans le modèle de régression de Poisson, l'anxiété (RP: 1,05 [1,02–1,08], p < 0,01) et la douleur (RP: 1,06 [1,04–1,09], p < 0,001) rapportées par le patient ont été associées de manière indépendante aux troubles du sommeil. Conclusions: Dans cette étude multicentrique, les troubles du sommeil étaient présents chez 40 % des patients atteints de RPso; contrairement à l'inflammation, la douleur et l'anxiété ont été associées aux difficultés de sommeil. L'impact sur le sommeil semble multifactoriel dans le RPso.

Translated title of the contributionDeterminants of sleep impairment in psoriatic arthritis: An observational study with 696 patients from 14 countries
Original languageFrench
Pages (from-to)201-207
Number of pages7
JournalRevue du Rhumatisme (Edition Francaise)
Volume88
Issue number3
DOIs
Publication statusPublished - 1 May 2021

Cite this